Affordable Access

Prévalence et sources de contamination par Campylobacter spp. des productions de poulets de chair élevés en plein air dans le sud de la Belgique

Authors
Publication Date
Keywords
  • Campylobacter
  • Epidemiology
  • Free-Range Broiler Flocks
  • Open-Air Range
  • Prevalence
  • Risk Factors
  • épidémiologie
  • Facteur De Risque
  • Lots De Poulets élevés En Plein Air
  • Parcours Extérieur
  • Prévalence
  • Life Sciences :: Animal Production & Animal Husbandry [F03]
  • Sciences Du Vivant :: Productions Animales & Zootechnie [F03]
Disciplines
  • Biology
  • Chemistry
  • Medicine

Abstract

Une étude épidémiologique d’un an a été menée de février 2005 à janvier 2006 en Région Wallonne de Belgique afin d’évaluer la prévalence de Campylobacter dans les productions de poulets de chair élevés en plein air. Trois lots successifs dans six exploitations belges ont été investigués pour la présence de Campylobacter spp. pendant la période d’élevage. A chaque visite, des échantillons ont été prélevés dans le poulailler (litière, matières caecales, lignes d’eau, aliment, sas d’entrée) ainsi que de l’environnement extérieur (parcours). La détection de Campylobacter dans les échantillons a été réalisée selon le standard ISO 10272. L’identification était basée sur la morphologie des colonies, l’examen microscopique et des tests biochimiques. La PCR multiplex a été utilisée pour confirmation génétique. Campylobacter jejuni était la principale espèce isolée de tous les échantillons contaminés. Globalement, les infections mixtes C. jejuni/C. coli représentaient 40,6%, tandis que C. jejuni et C. coli représentaient 46,9% et 12,5% des isolats de poulets respectivement. Tous les lots (100%) étaient contaminés dans les 6 exploitations pendant la période été/automne, alors que seulement 66,7% et 33,3% des lots étaient positifs à Campylobacter, à la fin de la période d’élevage, au printemps et en hiver respectivement. La moitié des lots contaminés étaient infectés avant que les poulets n’aient accès au parcours extérieur. Différents échantillons environnementaux, plus particulièrement le sol du parcours, ont été détectés positifs à Campylobacter avant l’infection du lot. Les autres sources potentielles de contamination étaient le véhicule de livraison, le sol du sas et les lignes d’eau. La présence d’autres productions animales comme des bovins dans l’exploitation, l’absence de contrôle des rongeurs, l’absence de nettoyage et de désinfection des lignes d’eau entre les lots, le nettoyage sans détergent et la séparation des lots pour l’abattage ont été déterminés comme facteurs de risque. En conclusion, le contact avec l’environnement, plus particulièrement l’accès à un parcours extérieur, apparaît comme une source majeure de contamination des poulets par Campylobacter en production de poulets de chair élevés en plein air.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.