Affordable Access

Publisher Website

L'analyse du cliché thoracique chez le traumatisé n’est amélioréeni par une grille de lecture ni par l'expérience du lecteur

Authors
Publisher
Elsevier SAS
Publication Date
Volume
20
Issue
1
Identifiers
DOI: 10.1016/s0750-7658(00)00337-3
Keywords
  • Grille De Lecture
  • Radiographie Pulmonaire
  • Tomodensitométrie
  • Traumatisme Thoracique
  • Chest Radiograph
  • Helicoidal Computed Tomography
  • Thoracic Trauma
Disciplines
  • Medicine

Abstract

Résumé Objectif : Évaluer l'intérêt d'une grille de lecture et de l’expérience du lecteur pour l'interprétation des radiographies thoraciques (RT) chez le traumatisé thoracique grave, l'examen de référence étant la tomodensitométrie hélicoïdale (TDMH). Type d'étude : Étude d'observation prospective. Matériel : RT de 50 traumatisés thoraciques consécutifs les plus contemporaines de la TDMH, effectuée dans les 48 heures suivant l'admission en réanimation chirurgicale. Méthode : Les RT étaient lues de façon libre (L) puis les résultats comparés à ceux établis préalablement au cours d'une étude avec grille (G). Les lecteurs, issus de quatre groupes, effectuaient soit une lecture libre, soit une lecture avec grille. Il s’agissait d’internes du DES d'anesthésie réanimation (DESAR ; G : n = 6/ L : n = 4), d’internes du DES de radiologie (DESR ; G : n = 3/ L : n = 5), médecins seniors en anesthésie-réanimation (MAR ; G : n = 5/ L : n = 4) et médecins seniors en radiologie (MR ; G : n = 3/ L : n = 5). Les lecteurs étaient comparés entre eux au cours de la lecture libre, la référence étant la TDMH, puis les résultats étaient comparés à ceux obtenus préalablement au cours d'une lecture avec grille afin d'évaluer l'intérêt d'une approche systématisée. Résultats : La qualité de l’interprétation des RT en lecture libre n’était influencée ni par l'expérience ni par la qualification du lecteur. Par ailleurs, la comparaison des lectures, avec et sans grille, ne permettait pas d'établir de différence entre les approches. Ces résultats suggèrent que la formation radiologique des anesthésistes leur permet d'évaluer correctement les lésions essentielles du traumatisé thoracique et d'entreprendre en conséquence un certain nombre d'actes thérapeutiques, en rappelant toutefois la faible sensibilité de la RT par rapport à la TDMH.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.