Affordable Access

Francophonie ouverte et oeuvre emblématique : Hélène et son collier à Limoges

Authors
Publisher
Cahiers de théâtre Jeu inc.
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Francophonie ouverte et oeuvre emblématique : hélène et son collier à Limoges Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Michel Vaïs Jeu : revue de théâtre, n° 106, (1) 2003, p. 151-155. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/26220ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 15 February 2014 07:27 « Francophonie ouverte et oeuvre emblématique : hélène et son collier à Limoges » MICHEL VAIS Francophonie ouverte et œuvre emblématique Hélène et son collier à Limoges Depuis avril 2000, Patrick Le Mauff a succédé à Monique Blin, qui avait fondé un festival au cœur de la France en 1984, pour ensuite le diriger pendant seize ans. Aujourd'hui, elle s'occupe d'une nouvelle aventure, « Écritures vagabondes », dont la première manifestation fut l'organisation d'une résidence d'écriture pour auteurs francophones à Byblos, au Liban. Voici donc maintenant Le Mauff fermement à la barre du Festival international des théâtres francophones en Limousin, ou... FIFL. Cherchez l'erreur ! En fait, l'événement limougeaut1 a déjà eu plusieurs appellations, tel « Festival inter- national des francophonies en Limousin » (d'où le sigle toujours utilisé, FIFL, qui est en retard d'une appellation), aussi plusieurs l'appellent-ils simplement l

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.