Affordable Access

Publisher Website

Francisation et évangelisation des Amérindiens de la Nouvelle-France au XVIIe siècle

Authors
Journal
Sessions d étude - Société canadienne d histoire de l Église catholique
0318-6172
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
35
Identifiers
DOI: 10.7202/1007305ar
Disciplines
  • History
  • Political Science

Abstract

Francisation et évangelisation des Amérindiens de la Nouvelle-France au XVIIe siècle Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Cornelius J. Jaenen Sessions d’étude - Société canadienne d'histoire de l'Église catholique, vol. 35, 1968, p. 33-46. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/1007305ar DOI: 10.7202/1007305ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 15 February 2014 05:56 « Francisation et évangelisation des Amérindiens de la Nouvelle-France au XVIIe siècle » Francisation et evangelisation des Amérindiens de la Nouvelle-France au XVIIe siècle L'histoire des idées est relativement jeune. Plusieurs historiens en étudiant le commerce et les missions du Canada ont fait entrer les indi- gènes dans ces cadres d'interprétation historique. Je me propose de vous présenter les indigènes sous une nouvelle optique et de vous rappeler l'état actuel des travaux divers sur ce sujet. En 1508, quelques sauvages, aujourd'hui appelés Amérindiens, furent amenés à Rouen où ils suscitèrent force curiosité. Quelques années plus tard, dans une lettre à François Ier, Jacques Cartier aborda la question de la possibilité de convertir « des gens sauvaiges sans connaissance de Dieu et sans usaiges de raison * ». A cet appel à

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.