Affordable Access

Efficacité comparée de deux sédatifs dans les troubles du sommeil et les petits états nerveux chez l'adolescent et l'adulte

Authors
Publication Date
Disciplines
  • Mathematics

Abstract

Efficacité comparée de deux sédatifs dans les troubles du sommeil et les petits états nerveux chez l'adolescent et l'adulte LES CAHIERS DE L’ANALYSE DES DONNÉES J.-P. BENZÉCRI G. D.MAI¯TI R. QUESTEL Efficacité comparée de deux sédatifs dans les troubles du sommeil et les petits états nerveux chez l’adolescent et l’adulte Les cahiers de l’analyse des données, tome 15, no 2 (1990), p. 181-190. <http://www.numdam.org/item?id=CAD_1990__15_2_181_0> © Les cahiers de l’analyse des données, Dunod, 1990, tous droits réservés. L’accès aux archives de la revue « Les cahiers de l’analyse des don- nées » implique l’accord avec les conditions générales d’utilisation (http: //www.numdam.org/legal.php). Toute utilisation commerciale ou impres- sion systématique est constitutive d’une infraction pénale. Toute copie ou impression de ce fichier doit contenir la présente mention de copyright. Article numérisé dans le cadre du programme Numérisation de documents anciens mathématiques http://www.numdam.org/ Les Cahiers de l'Analyse des Données Vol XV - 1990 - n°2 - pp. 181-190. EFFICACITE COMPAREE DE DEUX SEDATIFS DANS LES TROUBLES DU SOMMEIL ET LES PETITS ÉTATS NERVEUX CHEZ L'ADOLESCENT ET L'ADULTTE [DEUX SÉDATIFS] J.-P. BENZÉCRI * G. D. MAÏTI** R. QUESTEL*** 1 Origine des données: essais de deux sédatifs Un produit sédatif nouveau (désigné désormais par le sigle 'S') a été comparé à un produit de référence ('Z'). L'innocuité de 'S ' ne fait pas de doute et elle a été confirmée par les essais; au contraire, 'Z ' , même utilisé à la posologie minima, comme c'est le cas ici, n'est pas dépourvu d'effets indésirables. Le but est donc de montrer que, dans le domaine de la pathologie spécifié par le titre du présent article, 'S ' n'est pas d'une efficacité inférieure à celle de CZ\ À cet effet, on a réalisé deux études comparatives, randomisées, en double aveugle: l'une chez l'adolescent, l'autre chez l'adulte. Dans chacune des deux études, 60 patients sont réparti

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.