Affordable Access

Effets physiologiques de différents types de stress chez le chien avant et après blocage de stress chez le chien avant et après blocage beta-adrénergique par le carzolol

Authors
Publication Date
Keywords
  • Carazolol
  • Stress
  • Dog
  • Chien
  • Life Sciences :: Anatomy (Cytology
  • Histology
  • Embryology...) & Physiology [F02]
  • Sciences Du Vivant :: Anatomie (Cytologie
  • Histologie
  • Embryologie...) & Physiologie [F02]
  • Life Sciences :: Veterinary Medicine & Animal Health [F13]
  • Sciences Du Vivant :: Médecine Vétérinaire & Santé Animale [F13]
Disciplines
  • Medicine

Abstract

Dans la première partie de ce travail, une revue de la littérature a été réalisée au sujet de l'impact du stress chez les animaux domestiques et l'intérêt de la prévention de certains de ses effets néfastes. Le but de la seconde partie de ce travail a été de déterminer les impacts cardio-vasculaires et métaboliques d'un stress physiologique et d'un stress pharmacologique et les modifications apportées à ces mêmes stress suite à l'administration préventive de carazolol. Cinq chiens beagle en bonne santé ont été utilisés pour cette étude. Un stress pharmacologique a été créé par injection intra-veineuse de tartrate d'épinéphrine à la dose d'un microgramme par kilo. Le blocage beta-adrénergique a été réalisé par injection intra-veineuse de carazolol à la dose de 10 microgrammes par kilo. Les modifications induites par cette injection ont été estimées par mesure de la fréquence cardiaque, de l'hématocrite, de la glycémie et des gaz sanguins. Quinze minutes après administration, l'injection a été répétée et les mêmes paramètres mesurés. Un exercice standardisé sur tapis roulant a été réalisé dans le but de reproduire un stress physiologique. Les adaptations à l'effort et les effets du blocage (beta-adénergique ont été estimées par mesure de la fréquence cardiaque avant, pendant et après l'effort. Dans les deux types de stress, des injections de placebo ont également été réalisées pour contrôler si les observations faites au cours des expériences n'étaient pas artificielles. L'injection de tartrate d'épinéphrine a induit des modifications significatives de la fréquence cardiaque, de l'hématocrite et de la glycémie. L'administration de beta-bloquant a significativement réduit l'ampleur de ces modifications. Les mêmes observations ont été faites concernant l'adaptation à l'effort. Il a été conclu que le carazolol administré à des chiens sains prévient les effets cardio-vasculaires et métaboliques induits par les stress expérimentaux choisis dans cette étude. Cette étude contribue donc à établir des bases physiologiques pour des études ultérieures sur l'intérêt thérapeutique de cette substance dans les cardiopathies canines.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.