Affordable Access

Consommation de poisson et exposition au méthylmercure des populations amazoniennes

Authors
Publisher
IRD
Publication Date
Keywords
  • Mercure
  • Toxicite
  • Contamination
  • Poisson D'Eau Douce
  • Intoxication Alimentaire
  • Consommation Alimentaire
  • Coutume Alimentaire
  • Transmission
  • Allaitement Maternel
  • Variation Saisonniere
  • Enquete Nutritionnelle
  • Facteur Socioculturel
  • Etude Comparative
  • Methylmercure
  • Bioindicateur
  • Transmission Mere Enfant
Disciplines
  • Biology

Abstract

Consommation de poisson et exposition au méthylmercure des populations amazoniennes ANNEXE 7 Julie DOLBEC et Nadine FRÉRY Consommal'ion de poisson et exposition au méth~lmercure des populal'ions amazoniennes LE POISSON COMME SOURCE DE CONTAMINA110N AU MÉTHYLMERCURE Il est définitivement reconnu que l'exposition au méthylmercure des populations s'effectue par la consommation de poissons contaminés au méthylmercure. le niveau de mercure dans le poisson dépend de multiples facteurs, parmi lesquels le niveau trophique qu'il occupe (voir annexe 4). Après avoir subi une méthylation bactérienne, le mercure présent dans l'envi- ronnement s'accumule dans les organismes de la chaîne trophique et se bio- amplifie pour atteindre des niveaux plus élevés dans les espèces de poissons des maillons supérieurs. BIDONE et al. (1997) rapportent des niveaux de mer- cure, mesurés dans les poissons du bassin Tartarugalzinho situé dans l'État d'Amapa, au Brésil, qui dépassent dans près de 50 % des cas le niveau de 0,5 ug/g (poids frais). Cette valeur représente la norme de sécurité fixée par l'OMS pour une consommation de poisson sans risque pour la santé (WHO, 1990). les concentrations de méthylmercure présentes dans les poissons amazoniens, qui peuvent aller jusqu'à 100 % du mercure total, se situent en moyenne autour de 90 % (AKAGI et al., 1995 a : 97 % ; KEHRIG et al., 1998 : 96 % (82-100) ; MALM et al., 1995 : 90 % ; PALHETA et TAYLOR, 1995 : 87-100 % ; FRÉRY et al., 1999 : 98 ± 5 %). IMPORTANCE DE LA CONSOMMATION DE POISSON EN AMAZONIE les études portant sur les habitudes alimentaires des populations d'Amazonie révèlent que le poisson est une composante importante du régime Le Iftercure EN AMAZONIE alimentaire de ces populations. Cela n'est pas surprenant lorsqu'on connaît l'abondance et la diversité des ressources halieutiques qu'offre la région. Le poisson constitue, dans bien des cas, la source majeure de protéines animales. De façon générale, on estime à 200 g par jour la quantité mo

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.