Affordable Access

Publisher Website

Clinical characteristics and management of paroxysmal junctional tachycardia in the elderly

Authors
Journal
Archives of Cardiovascular Diseases
1875-2136
Publisher
Elsevier
Identifiers
DOI: 10.1016/j.acvd.2007.10.001
Keywords
  • Junctional Tachycardia
  • Geriatrics
  • Tachycardie Jonctionnelle
  • Gériatrie
Disciplines
  • Medicine

Abstract

Résumé Justification La population âgée augmente. Si la fibrillation auriculaire est l’arythmie la plus fréquente après 70 ans, d’autres tachycardies surviennent chez le sujet âgé. Objectifs Le but de cette étude a été d’évaluer les caractéristiques cliniques et électrophysiologiques de sujets de plus de 70 ans ayant une tachycardie jonctionnelle paroxystique (TJP). Méthodes Huit cent seize patients âgés de huit à 93 ans ont été recrutés consécutivement pour une TJP. Cent quarante et un d’entre eux avaient au moins 70 ans (17 %). Leurs données cliniques, électrophysiologiques et thérapeutiques ont été évaluées. Résultats Quarante-huit hommes et 93 femmes, âgés de 70 à 93 ans (moyenne 76 ± 5) ont été admis pour des TJP récidivantes qui avaient la particularité d’être associées à une décompensation cardiaque dans dix cas, une syncope dans 26 cas, un syndrome coronarien aigu dans 14 cas, un accident vasculaire inexpliqué dans cinq cas. Le mécanisme électrophysiologique de la TJP a été similaire à celui des sujets plus jeunes avec une majorité de tachycardies par réentrée intranodale (73 %). Les tachycardies intranodales atypiques ont été plus fréquentes que chez les sujets plus jeunes (15 versus 4 %). L’indication d’ablation a du être portée plus fréquemment que les sujets plus jeunes (79 versus 57 %) avec des complications (7 % versus 2,5 %) et des échecs plus fréquents du fait surtout de l’induction d’une fibrillation auriculaire (19 versus 5 %). Conclusion Il ne faut pas méconnaître les tachycardies jonctionnelles du sujet âgé qui ne sont pas rares et s’expriment souvent par une autre complication. Si le traitement médical prudent rendu difficile par les troubles de conduction associés et les comorbidités n’est pas efficace, ces sujets peuvent bénéficier des procédures de traitement curatif par ablation, avec cependant un risque d’échec de 10 %.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

Clinical characteristics and management of paroxys...

on Archives of cardiovascular dis... March 2008

Clinical characteristics and management of paroxys...

on Archives of Cardiovascular Dis...

[Junctional and atrioventricular paroxysmal recipr...

on Giornale italiano di cardiolog... 1980

[Clinical characteristics of paroxysmal tachycardi...

on Zhonghua xin xue guan bing za... April 1992
More articles like this..