Affordable Access

Publisher Website

Le Nicaragua à l’heure du développement régional non capitaliste

Authors
Journal
Cahiers de géographie du Québec
0007-9766
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
27
Issue
72
Identifiers
DOI: 10.7202/021621ar
Keywords
  • Désarticulation Spatiale
  • Classes Sociales
  • Régionalisation
  • Structure Administrative
  • état
  • Territoire
  • Nicaragua
  • Spatial Disarticulation
  • Social Classes
  • Regionalization
  • Administrative Structure
  • State
  • Territory
Disciplines
  • Ecology
  • Economics
  • Geography
  • Political Science
  • Social Sciences

Abstract

L'article analyse les antécédents et les modalités du processus actuel de régionalisation au Nicaragua. Le Nicaragua est divisé en deux grands systèmes spatiaux: la côte atlantique et le centre-ouest. Dans le premier espace, les forces structurantes du système s'articulent, d'abord, autour de l'implantation des capitaux étrangers et de l'exploitation des ressources naturelles, ensuite autour des composantes ethnico-culturelles d'une population majoritairement indigène. Dans le second, la désintégration territoriale résulte de l'action d'autres facteurs socio-économiques, telles la formation et la croissance d'une bourgeoisie nationale importatrice et exportatrice et la prolétarisation d'une grande partie de la paysannerie et de la main-d'oeuvre urbaine. Le nouveau gouvernement s'attend à ce que la régionalisation apporte, entre autres, le développement d'une économie agro-industrielle, l'amélioration de l'infrastructure territoriale, la réduction du poids démographique relatif de Managua, la solution des difficultés de l'agriculture migratoire et la décentralisation des investissements; tout cela par le biais d'un effort collectif auquel participeraient le Front sandiniste, le Gouvernement de reconstruction nationale et, surtout, les ouvriers et les paysans.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.