Affordable Access

« Je vous écris du Caire »

Authors
Publisher
Cahiers de théâtre Jeu inc.
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

"Je vous écris du Caire" Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu Alexandre Lazaridès Jeu : revue de théâtre, n° 68, 1993, p. 181-184. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : http://id.erudit.org/iderudit/29283ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 15 February 2014 09:41 « "Je vous écris du Caire" » SPECTACLES • C R I T I Q U E S «Je vous écris du Caire» Texte de Normand Chaurette. Mise en scène : Alexandre Hausvater, assisté de Suzanne Beaudry; scénographie et accessoires : Michel Demers; éclairages : Guy Simard; costumes : Véronique Borboën; conception sonore : Jean Marchand. Avec Luc Durand (Gualtier Maldè), René Gagnon (Giuseppe Verdi), Jean Marchand (un souffleur), Aubert Pallascio (Rinuccio Terziani) et Linda Sorgini (Teresa Stôlz). Production du Théâtre d'Aujourd'hui, présentée du 22 octobre au 14 novembre 1993. L'opéra total La dernière pièce de Normand Chaurette démarre en trombe : deux hommes élé- gamment vêtus se précipirenr sur scène; l'un (Luc Durand) pourchasse l'aurre (René Gagnon) à la pointe d'un pistolet, et c'est comme s'ils n'étaient là, devant nous, que par hasard, de ce hasard qui transforme le réel en imaginaire, et les lieux physiques en espace où toutes les illusions seront per- mises. Au travers du

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.