Affordable Access

Publisher Website

KINGSLEY, Jean-Paul, Le Théâtre de l’oubli (Souvenirs et impressions), Montréal, Éditions Maxime, 1994, 364 p., ill.

Authors
Journal
L’Annuaire théâtral Revue québécoise d’études théâtrales
0827-0198
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Issue
17
Identifiers
DOI: 10.7202/041244ar
Disciplines
  • Political Science

Abstract

KINGSLEY, Jean-Paul, Le Théâtre de l’oubli (Souvenirs et impressions), Montréal, Éditions Maxime, 1994, 364 p., ill. Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu par Jacques M. Clairoux L'Annuaire théâtral : revue québécoise d’études théâtrales, n° 17, 1995, p. 177-180. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/041244ar DOI: 10.7202/041244ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 15 February 2014 12:39 Ouvrage recensé : KINGSLEY, Jean-Paul, Le Théâtre de l’oubli (Souvenirs et impressions), Montréal, Éditions Maxime, 1994, 364 p., ill. RECENSIONS 177 KINGSLEY, Jean-Paul, Le Théâtre de l'oubli (Souvenirs et impressions), Montréal, Éditions Maxime, 1994, 364 p., ill. Dans un préambule à teneur ethnologique, l'auteur introduit son sujet par le «côté cour» de son enfance, c'est-à-dire par l'exposition d'un rituel ludique qui le motivera à 178 L'ANNUAIRE THÉÂTRAL s'orienter vers les planches. Le souvenir d'une action quotidienne évoque avec nostalgie le milieu familial. Dans le contexte social de 1930, la petite sœur de Jean-Paul, Madeleine s'occupe de livraison. Dans une boîte à chaussures remplie de «dix onces» d'alcool frelaté, elle parcourt d'une manière désinvolte le quartier, en patins à roulett

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.