Affordable Access

A deux, on est plus fort ! De l'idée à la réalisation d'un outil d'information sur la vaccination pour les jeunes de 14-16 ans

Authors
Publication Date
Keywords
  • Vaccination
  • Adolescent
  • Information
  • Tool Design
  • Partnership
  • Public Health
  • School Health Promotion
  • Health Promotion
  • Conception Outil
  • Partenariat
  • Santé Publique
  • Promotion De La Santé à L'école
  • Promotion De La Santé
  • Social & Behavioral Sciences
  • Psychology :: Education & Instruction [H04]
  • Sciences Sociales & Comportementales
  • Psychologie :: Education & Enseignement [H04]
  • Human Health Sciences :: Public Health
  • Health Care Sciences & Services [D22]
  • Sciences De La Santé Humaine :: Santé Publique
  • Services Médicaux & Soins De Santé [D22]
Disciplines
  • Medicine
  • Political Science

Abstract

ELE THE-SYS.GEN A-2995 Education Santé, n° 250, novembre 2009 ABSIL G., VANDOORNE C. Problématique. La promotion de la santé se décrète-t-elle? Un décret suffit-il à promouvoir la promotion de la santé? Le décret de promotion de la santé ouvre-t-il ou enferme-t-il les pratiques, facilite-t-il ou entrave-t-il les collaborations? Est-il intéressant de différencier le dispositif de promotion de la santé (instances, programmes, services prévus par ce décret) et le référentiel (base conceptuelle, recommandations de pratiques)? Promulguée en 1986 dans la Charte d’Ottawa, la ‘promotion de la santé’ propose une approche globale – élargie au bien- être – et politique – associée à la participation – de la santé. En 1997, un décret officialise les idées d’Ottawa en Communauté française de Belgique et structure le secteur «promotion de la santé». L’APES-ULg participe au dispositif décrétal en tant que Service Communautaire de Promotion de la Santé, mais il utilise aussi plus largement le cadre conceptuel de promotion de la santé en tant que service universitaire sollicité pour des études en matière de santé publique et de prévention. Depuis plus de 20 ans, les idées faîtières d’Ottawa tentent de renouveler les approches de la santé. Au cours des dernières années, les tentatives de rapprochement de la promotion de la santé et de la médecine préventive, l’ouverture à l’action intersectorielle notamment au travers des actions territoriales, l’accent mis sur les inégalités de santé et la variété des déterminants de santé, en ont rendu les enjeux plus sensibles. En effet, 20 ans, c’est aussi une durée suffisante pour que des idées et des pratiques commencent à se sédimenter. L’ouverture multidisciplinaire découlant de l’approche globale de la santé et de la diversification des modes d’interventions se pose en tension avec une fermeture du champ professionnel de la promotion de la santé, provoquée d’un côté par un sentiment de justesse et d’autarcie quant aux principes d’Ottawa et de

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.