Affordable Access

Publisher Website

14 Reconstruction pluritissulaire en urgence ou en urgence différée dans le traitement des traumatismes complexes de l’avant-bras

Authors
Journal
Chirurgie de la Main
1297-3203
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
19
Issue
6
Identifiers
DOI: 10.1016/s1297-3203(00)73511-6
Disciplines
  • Education
  • Social Sciences

Abstract

Les traumatismes complexes de l’avant-bras, qui mettent directement en jeu la fonction de la main, demeurent un challenge pour les praticiens qui les prennent en charge. Nous présentons notre expérience de reconstruction pluritissulaire en urgence ou en urgence différée dans le traitement des traumatismes complexes de l’avant-bras. Notre série comprend 12 patients (11 hommes et 1 femme) présentant des traumatismes complexes de l’avant-bras par mécanisme d’écrasement (10 cas), par arme à feu (1 cas) et par explosion (1 cas). L’âge moyen des patients est de 29 ans avec des extrêmes de 18 à 40 ans. Le recul minimum est de 2 ans. Le traitement consiste à réaliser : – un parage large en excisant tous les tissus contus voués à la nécrose, éventuellement complété par un nouveau parage dans les 24 à 48 heures qui suivent si une couverture cutanée en urgence différée est prévue ; – une ostéosynthèse solide permettant une mobilisation précoce de la main et des doigts ; – une revascularisation de la main par pontages ou par lambeau porte-vaisseau ; – des réparations musculotendineuses et nerveuses dans le même temps chaque fois que cela est possible ; – une couverture des tissus nobles soit par un lambeau libre (10 cas) ou un lambeau pédiculé de l’avant-bras (2 cas). – enfin, une rééducation est entreprise rapidement en postopératoire par une équipe spécialisée. Aucune complication n’a été observée dans cette série. Les résultats fonctionnels sont jugés globalement satisfaisants dans la majorité des cas. Neuf patients ont repris leur poste de travail après une durée d’arrêt de travail en moyenne de 150 jours (de 60 à 240 jours). Deux patients ont été contraints d’accepter un reclassement professionnel et un patient a perdu son emploi après la consolidation. En conclusion, la reconstruction pluritissulaire de l’avant-bras en urgence ou en urgence différée suivie d’une rééducation précoce permet d’obtenir de bons résultats fonctionnels chez les victimes des traumatismes complexes de l’avant-bras. La prise en charge globale de ce type de lésion par l’équipe spécialisée dès le stade de l’urgence est indispensable pour une récupération fonctionnelle optimale dans les plus courts délais favorisant ainsi la réintégration socioprofessionnelle rapide du patient.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.