Affordable Access

Publisher Website

NR-WS-7 Les angiolipomes rachidiens epiduraux : une cause rare de compression medullaire

Authors
Journal
Journal de Radiologie
0221-0363
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
89
Issue
10
Identifiers
DOI: 10.1016/s0221-0363(08)76866-5
Keywords
  • Rachis
  • Angiome
  • Moelle épinière
  • Compression
Disciplines
  • Medicine

Abstract

Objectifs Rapporter une étiologie rare des compressions médullaires : l’angiolipome rachidien épidural. Matériels et méthodes Etude rétrospective de 5 cas d’angiolipome rachidien épidural, l’IRM a été réalisée d’emblée dans tous les cas,. Résultats Notre série comporte trois hommes et deux femmes, hospitalisés, pour un syndrome de compression médullaire lente, L’IRM a mis en évidence un processus intracanalaire extradural, siégeant au niveau du rachis thoracique haut (deux cas) et moyen (trois cas), de signal hétérogène, prenant discrètement le contraste et comprimait fortement la moelle en regard. L’intervention chirurgicale a permis l’exérèse facile et complète du processus dans tous les cas. L’étude histologique a confirmé le diagnostic d’angiolipome. L’évolution postopératoire a été satisfaisante dans tous les cas. Conclusion Les angiolipomes rachidiens extraduraux sont des processus expansifs rares constitués d’éléments angiomateux et lipomateux matures. L’étiopathogénie de ces processus n’est pas encore tranchée entre l’hypothèse dysembryogénique et malformative. L’IRM représente aujourd’hui l’examen de choix pour le diagnostic de ces lésions, elle montre la présence d’une lésion épidurale avec une composante graisseuse qui s’efface dans la séquence T1 avec suppression de la graisse et une composante qui se rehausse intensément par le PC témoignant de sa nature vasculaire. L’exérèse chirurgicale, souvent aisée, des angiolipomes extraduraux permet une guérison rapide.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.