Affordable Access

Cinéma turc : Reflets d’une culture duale

Authors
Publisher
Association des cinémas parallèles du Québec
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Cinéma turc : reflets d’une culture duale Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Gönül Dönmez Colin Ciné-Bulles, vol. 13, n° 3, 1994, p. 14-15. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/33882ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 05:38 « Cinéma turc : reflets d’une culture duale » Cinéma turc La Turquie est le pays invité au prochain Festival des films du monde. Notre collaboratrice a assisté au récent Festival du film d'Istanbul. L'Exilé de Mehmet Tanrisever Vol. 13n»3 Reflets d'une culture duale par Gônùl Dônmez Colin L9 homme basané, la moustache broussailleuse, descend la grand-rue de Beyoglu dans l'an-/ cien quartier européen de Pera, à Istanbul: choqué par la vue d'une femme portant une mini- jupe, il jure tout bas: «Qu'Allah les foudroie tous!» Sur un mur proche de Yesilcam (sorte de Hollywood sans studio), l'actrice très en vue Hùlya Avsar s'af- fiche; étendue sur un lit, elle se caresse. De l'inédit. Cette dichotomie culturelle est partout présente dans les films turcs des années 90. D'un côté, on trouve un film islamiste, l'Exilé de Mehmet Tanrisever, au message religieux farouchement intégriste; de l'autre, les anciens tabous volent en éclat et le grand écran est lit

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.