Affordable Access

Publisher Website

Jacob S. ZIEGEL et Benjamin GEVA, Commercial and Consumer Transactions, Cases, Text and materials, Toronto, Emond-Montgomery Ltd., 1981, 1230 pp., 67,50 $ [ISBM 0-920-722-04-0).

Authors
Journal
Les Cahiers de droit
0007-974X
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
22
Issue
2
Identifiers
DOI: 10.7202/042453ar
Disciplines
  • Law
  • Political Science

Abstract

Jacob S. ZIEGEL et Benjamin GEVA, Commercial and Consumer Transactions, Cases, Text and materials, Toronto, Emond-Montgomery Ltd., 1981, 1230 pp., 67,50 $ [ISBM 0-920-722-04-0). Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu par Nicole L’Heureux Les Cahiers de droit, vol. 22, n° 2, 1981, p. 518-521. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/042453ar DOI: 10.7202/042453ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 15 February 2014 01:01 Ouvrage recensé : Jacob S. ZIEGEL et Benjamin GEVA, Commercial and Consumer Transactions, Cases, Text and materials, Toronto, Emond-Montgomery Ltd., 1981, 1230 pp., 67,50 $ [ISBM 0-920-722- 04-0). 518 Les Cahiers de Droit (1981) 22 c. de D. 501 propriété du fournisseur de crédit est absolu. Il demeure incontestablement le propriétaire du bien à moins que l'acheteur exerce son option d'achat, ce à quoi il n'est pas tenu. Ce contrat fournit donc une échappatoire aux législations qui imposent l'enregistre- ment du conditional sale contract pour conserver les droits du vendeur dans l'objet vendu. Par contre, dans ce dernier contrat, la stipulation de clauses à effet guillotine permettait au fournisseur de crédit, à qui le contrat était cédé, de se mettre à l'abri des moyens de d

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.