Affordable Access

Enquête sur les moyens de pression : deuxième partie

Authors
Publisher
Les Publications Québec français
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Enquête sur les moyens de pression : deuxième partie Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Ludmila Bovet Québec français, n° 161, 2011, p. 96-99. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/63993ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 20 March 2014 08:18 « Enquête sur les moyens de pression : deuxième partie » 96       Québec français 161 | PR INTEMPS 2011 H I S TO I R E S D E MOT S / d e u x i èm e p a r t i e Enquête sur les moyens de pression PAR LUDMILA BOVET* Foulé de monde, foulé, full « Les abords du marché Bonsecours étaient foulés de vendeurs et d’acheteurs » (La Presse, 7 août 1885, p. 4). « […] prendre les p’tits chars quand ils sont foulés à six heures » (1948, Émile Coderre dans un monologue de Jean Narrache). « […] y avaient cent rooms, peut-être ben plus que ça, pis c’était tout foulé de monde » (1959, Saint-Théodore d’Acton, Archives de fol klore). L’influence de l’anglais semble ici évidente, surtout dans le dernier exemple. Eh ! bien, foulé de monde a été relevé en Anjou au début du XXe siècle (1908) : « c’était pas foulé de monde = il n’y avait pas foule ». De même que refouler : « Ça n’était pas refoulé de monde à cette foire- là » ; et aussi : « Je ne sommes pas ben refoul

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.