Affordable Access

Mécanisme du transport des cations Na+ et K+ par la pompe à sodium

Authors
Publisher
SRMS: Société de la revue médecine/sciences
Publication Date
Disciplines
  • Chemistry
  • Medicine
  • Physics
  • Political Science

Abstract

Mécanisme du transport des cations Na+ et K+ par la pompe à sodium / A third Na+ binding site in the sodium pump Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Jean-Daniel Horisberger M/S : médecine sciences, vol. 22, n° 1, 2006, p. 27-28. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/012227ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 14 February 2014 12:24 « Mécanisme du transport des cations Na+ et K+ par la pompe à sodium / A third Na+ binding site in the sodium pump » NO UV EL LE S M AG AZ IN E ­2�M/S n° 1, vol. 22, janvier 2006 > La Na+,K+-ATPase, ou pompe à sodium, est un constituant cellulaire essentiel au fonctionnement de pratiquement toutes les cellules animales. C’est le système de transport qui maintient un gradient électrochimique pour les deux principaux cations de nos liquides physiologiques : le sodium, qui a une concentration extra- cellulaire élevée et intracellulaire basse, et le potassium avec un gradient de con- centration inverse. Des mutations dans l’une des isoformes (a2) de la Na+,K+- ATPase ont été récemment associées à une forme héréditaire de migraine sévère (FHM2, OMIM #602481) [1]. Par quel type de mécanique molécu- laire s’effectue ce pompage de cations à travers la membrane ? C

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.