Affordable Access

Publisher Website

La Société des Dix après un demi-siècle : Son histoire — ses membres — son œuvre

Authors
Journal
Les Cahiers des dix
0575-089X
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Issue
45
Identifiers
DOI: 10.7202/1015575ar
Disciplines
  • Political Science

Abstract

La Société des Dix après un demi-siècle: son histoire — ses membres — son œuvre Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Raymond Douville Les Cahiers des dix , n° 45, 1990, p. 217-235. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/1015575ar DOI: 10.7202/1015575ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 20 March 2014 02:17 « La Société des Dix après un demi-siècle : son histoire — ses membres — son œuvre » La Société des Dix après un demi-siècle Son histoire — ses membres — son œuvre Par RAYMOND DOUVILLE, S.R.C. Pour répondre à la demande souvent formulée à l'époque par les lecteurs de nos premiers Cahiers, j'avais pris comme thème de mon article du numéro quarante, — qui marquait aussi nos quarante ans d'existence — l'historique de la fonda- tion de notre Société des Dix et de ses objectifs. Depuis, d'autres Cahiers ont été publiés, de nouveaux membres sont venus remplacer les disparus et plusieurs lec- teurs nous ont, au cours des dernières années, formulé le même désir d'en connaître davantage sur notre Société, car les édi- tions des premières années sont épuisées depuis longtemps. C'est pourquoi, à la demande de mes collègues actuels, et aussi, comme on me l'a agréablement rappelé, bénéficiant d'un pr

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.