Affordable Access

Haute surveillance

Authors
Publisher
Société littéraire de Laval
Publication Date
Disciplines
  • Literature
  • Political Science

Abstract

Haute surveillance Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Andrée Proulx Brèves littéraires, n° 58, 2001, p. 31-36. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/5918ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 11:11 « Haute surveillance » ANDRÉE PROULX Haute surveillance Prix Brèves littéraires de prose - 200 $ Je passe des nuits agitées à me débattre pour échap- per aux tentacules du monstre qui me traque et m'as- pire. Comme si courir du matin au soir ne s'avérait pas assez éprouvant, je survis en apnée, craignant l'issue fatale de mon sommeil : la désintégration pure et simple de ma joie de vivre. Chaque matin, mon réveil, précis comme une sentinelle, sonne l'alerte. Le cauchemar se poursuit. Après avoir traversé un dédale de couloirs souter- rains, je suis éjectée du métro à la vitesse du progrès vers la tour climatisée où je travaille. Au moment de franchir le seuil de l'ascenseur, les deux portes au regard de cyclope manquent de me fracasser les cô- tes. Bip ! Bip ! Trentième étage. Je n'ai pas aussitôt posé les pieds sur la moquette du hall d'entrée que tous les voyants clignotent sur mon passage. À comp- ter de ce moment, l'horodateur grignotera impitoya- blement les huit prochaines heure

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.