Affordable Access

Arts, culture et Loi 8 : Une révolution en douce

Authors
Publisher
Les Éditions l'Interligne
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Arts, culture et Loi 8 : une révolution en douce Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Marie-Élisabeth Brunet Liaison, n° 54, 1989, p. 11-13. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/42613ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 11:07 « Arts, culture et Loi 8 : une révolution en douce » A C T U A L I T E S Arts, culture et Loi 8 Une révolution en douce par Marie Elisabeth Brunet Pour nous, la Loi 8, c'est la formalisation de l'esprit et des idées qui étaient déjà chose normale dans notre vie ministérielle. Nous avons des rapports avec les Franco- Ontariens sur le plan de la culture depuis des années et comme ministère, nous avons cru que nos services devaient être disponibles dans les deux langues bien avant que la loi ne soit adoptée. Au dire du sous-ministre de la Culture et des Communications de l'Ontario, David Silcox, il n'y a pas eu de révolution au sein du ministère depuis l'adoption, il y a trois ans, de la Loi sur les services en français. Et il n'y en aura pas davantage au lendemain de la mise en vigueur de cette loi, le 18 novembre. Tout au plus la Loi 8 a-t-elle formalisé et accéléré le processus visant à desservir les Franco-Ontariens dans leur langue. La loi a tout

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.