Affordable Access

The Last Waltz de Martin Scorsese, 1978 : Vie, musique et cinéma. La Dernière Valse, États-Unis 1978, 117 minutes

Authors
Publisher
La revue Séquences Inc.
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

The Last Waltz de Martin Scorsese, 1978 : vie, musique et cinéma / La Dernière Valse, États-Unis 1978, 117 minutes Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu par Maurice Elia Séquences : la revue de cinéma, n° 223, 2003, p. 35. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : http://id.erudit.org/iderudit/48411ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 02:52 « The Last Waltz de Martin Scorsese, 1978 : vie, musique et cinéma » Ouvrage recensé : La Dernière Valse, États-Unis 1978, 117 minutes IL Y A 25 ANS SORTAIT.. The Last Waltz DE MARTIN 1978 Vie, musique et cinéma Un gigantesque ode à la vie Dans le domaine des films-awcerfs, qui n'a pas vu The Last Waltz n'a assurément rien vu. Fait pour ceux qui aiment la musique et ceux qui aiment le cinéma, The Last Waltz reste, en même temps et sans contexte, la plus gigantesque ode à la vie qu'on ait pu mettre sur pellicule. Un concert de rock devenu célébration. Un plaisir pour l'œil, pour l'oreille, pour le cœur, pour la suite du monde. Ressentir la musique, la vivre intensément et la communiquer par l'intermédiaire du cinéma, a dû constituer le plus vibrant des défis qu'ait relevés Martin Scorsese tout au long de sa carrière. The Last Waltz n'est pas une fiction et on aurait bi

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.