Affordable Access

Publisher Website

Le corps. Sur le divan, dans le fauteuil

Authors
Journal
Filigrane Écoutes psychothérapiques
1192-1412
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
18
Issue
1
Identifiers
DOI: 10.7202/037716ar
Disciplines
  • Medicine
  • Political Science
  • Psychology

Abstract

Le corps. Sur le divan, dans le fauteuil Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Hélène Richard Filigrane : écoutes psychothérapiques, vol. 18, n° 1, 2009, p. 5-6. Pour citer ce document, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/037716ar DOI: 10.7202/037716ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 14 February 2014 11:51 « Le corps. Sur le divan, dans le fauteuil » Le corps. Sur le divan, dans le fauteuil hélène richard P our sa dix-huitième année de parution, Filigrane a voulu consacrer sesdeux dossiers à l’étude du corps, dans le contexte de l’espace transféro-contretransférentiel. Non le corps de la médecine ou de la psychosomatique, mais celui porteur de messages, lieu d’inscriptions, de subjectivation et d’en- châssement d’une parole. La psychanalyse parle peu de la réalité du corps dans le contexte du travail clinique. Aux étudiants de la « talking cure », on recommande, par exemple, de n’interpréter que ce qui s’y dit verbalement. Le clinicien et son patient : de purs esprits ? Dans l’intimité de la rencontre clinique, les corps des deux protagonistes témoignent pourtant de leur réalité charnelle par un langage fait, entre autres, d’odeurs, de borborygmes, de sueur, de tensions musculaires. Ce langage peut-il constituer un message à l’autre ?

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

Le corps. Sur le divan. Dans le fauteuil II

on Filigrane Écoutes psychothérap... Jan 01, 2009

Le corps. Sur le divan, dans le fauteuil. Argument...

on Filigrane Écoutes psychothérap... Jan 01, 2007

Note sur la place du corps dans les cultures afric...

on Journal des africanistes Jan 01, 1980
More articles like this..