Affordable Access

Publisher Website

Michel Faubert : Parcours d’un artiste de scène

Authors
Journal
Rabaska Revue d ethnologie de l Amérique française
1703-7433
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
3
Identifiers
DOI: 10.7202/201711ar
Disciplines
  • Biology
  • Political Science

Abstract

Michel Faubert: parcours d’un artiste de scène Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Benoît Maheux Rabaska : revue d'ethnologie de l'Amérique française, vol. 3, 2005, p. 71-81. Pour citer ce document, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/201711ar DOI: 10.7202/201711ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 15 February 2014 02:42 « Michel Faubert : parcours d’un artiste de scène » IPorira if Michel Faubert PRÉPARÉ PAR BENOÎT MAHEUX Université Laval Notice biographique Michel Faubert est né en 1954, à Rigaud, non loin de Montréal. Autodidacte, Faubert collectionne des chansons, des contes et des légendes en parcourant le Québec et l'Acadie depuis plus de vingt-cinq ans. Mais il ne fait pas qu'emmagasiner ses récoltes. Les histoires qu'il entend des vieux qui savent conter, il les remanie, les rhabille selon la mode contempo- raine. Allié à des musiciens issus du milieu de là musique actuelle de Montréal, il redonne vie au folklore en se réappropriant les chansons ou les contes sous des sonorités urbaines, très folk et blues, et même indus- trielles à l'occasion. On l'a affublé de tous les noms : défricheur de mémoires, folkloriste post-nucléaire, ethnologue sur le tas, ramancheur de patrimoine, transmet- teur de mémoire. M

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.