Affordable Access

Publisher Website

Comment décider avec justesse, justice et équité ? Réflexion sur la décision en situation d’extrême prématurité:Deuxième partie : comment tendre vers une décision optimale ? Définition des conditions d’exercice de la decision

Authors
Journal
La Revue Sage-Femme
1637-4088
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
6
Issue
3
Identifiers
DOI: 10.1016/s1637-4088(07)92607-3
Keywords
  • Extrême Prématurité
  • Décision
  • Procédure De Décision
  • Éthique
  • Responsabilité
  • Extreme Prematurity
  • Decision
  • Decision-Making
  • Procedure
  • Ethics
  • Responsibility
Disciplines
  • Medicine

Abstract

Résumé Le pronostic à long terme des enfants prématurés extrême est de mieux en mieux connu et ce n’est parce qu’une réanimation est possible dès la naissance, qu’elle permettra de sauver un grand prématuré, ni qu’elle garantira, en cas de survie, une vie sans handicaps. L’incertitude en termes de devenir individuel pour ces enfants est immense. Alors que nous sommes, ici, aux limites du savoir médical, comment décider de la prise en charge ante-et postnatale de ces enfants ? C’est sur cette problématique de la décision dans ce contexte d’extrême prématurité que nous nous sommes penchés. Au fil de ce travail nous avons cherché, tant par un éclairage médical que philosophique, à dégager les enjeux de la décision, afin de proposer une démarche décisionnelle qui puisse satisfaire aux impératifs de justesse, de justice et d’équité que la pratique du soin impose. La démarche décisionnelle que nous avançons ici cherche à préserver l’indispensable singularité de chacune des décisions et à rendre cette notion indissociable des notions de raison et de responsabilité.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.