Affordable Access

Publisher Website

Prévention des risques d’infection urinaire nosocomiale dans les collectivités (hospitalières et extra-hospitalières) : l’isolement

Authors
Journal
Médecine et Maladies Infectieuses
0399-077X
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
33
Issue
10
Identifiers
DOI: 10.1016/s0399-077x(03)00158-6
Keywords
  • Infection Urinaire
  • Cathétérisme Vésical
  • Lavage Des Mains
  • Solutions Hydroalcooliques
  • Urinary Tract Infections
  • Urinary Catheter
  • Hand Hygiene
  • Alcohol-Based Hand Antiseptic
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Résumé Le cathétérisme vésical est le principal facteur de risque de survenue d’une infection urinaire à l’hôpital. La transmission manuportée de germes au cours des manœuvres de pose ou d’entretien des sondes urinaires est souvent à l’origine de la contamination de ces dispositifs invasifs. L’application de mesures d’isolement de type « précautions standard » en général, et le renforcement de l’hygiène des mains en particulier, doivent permettre de prévenir la transmission croisée manuportée. Une nouvelle politique nationale dans le domaine de la désinfection des mains a été lancée récemment visant à promouvoir la friction hydroalcoolique des mains en remplacement du lavage des mains conventionnel. La supériorité de la technique de friction, plus accessible, plus efficace et mieux tolérée a été récemment mise en évidence pour améliorer l’observance de l’hygiène des mains et diminuer les infections nosocomiales. Cette technique trouve donc toute sa place dans le panel de mesures proposées pour prévenir les infections urinaires nosocomiales.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.