Affordable Access

LA PRÉVISION DU BÉNÉFICE COMPTABLE PAR LE DIVIDENDE

Authors

Abstract

Cette étude analyse la relation entre les décisions de changement des dividendes et les bénéfices futurs des entreprises canadiennes cotées sur la bourse de Toronto au cours de la période 1985 à 2003. En utilisant une méthodologie similaire à celles de Nissim et Ziv (2001) et Freeman, Ohlson et Penman (1982) sur les données américaines, et en distinguant les dividendes à la hausse des dividendes à la baisse, les résultats obtenus ne supportent pas l'hypothèse de la « neutralité » selon laquelle il n'y aurait aucun lien entre les changement des dividendes et les bénéfices futurs, ni l'hypothèse selon laquelle les versements des dividendes sont dictés par un souci de réduction des coûts d'agence entre les dirigeants et les actionnaires. Les résultats montrent plutôt que les décisions de changement des dividendes (particulièrement les augmentations de ceux-ci), sont suivies par des augmentations du bénéfice au cours des deux années suivant la décision. Ceci suggère que le dividende véhicule de l'information quant aux performances futures des entreprises canadiennes, et ce indépendamment du dénominateur utilisé pour définir les changements dans la rentabilité future. Nos résultats montrent également que les rendements sur les fonds propres sont caractérisés par une tendance centrale.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.