Affordable Access

Publisher Website

Le dolmen de la Haute Suane (Grimaud-Sainte-Maxime, Var) et la tombe circulaire en blocs de l'Amourié (Grimaud)

Authors
Journal
Bulletin de la Société préhistorique française
0249-7638
Publisher
PERSEE Program
Publication Date
Volume
85
Issue
5
Identifiers
DOI: 10.3406/bspf.1988.9336

Abstract

RESUME Le dolmen de la Haute Suane, situé à 25 km au sud de la ville de Draguignan, fait partie d'un groupe de tombes mégalithiques découvertes de 1971 à 1973 dans le secteur côtier des Maures bordant au nord-ouest le golfe de Saint-Tropez. Du type dolmen à couloir et à chambre carrée ou sub-carrée de Provence orientale, cette tombe renfermait les restes incinérés d'une trentaine d'individus. Le mobilier mis au jour se compose d'armatures de flèche, de poteries et d'éléments de parure. Sa fouille a permis de confirmer la plupart des observations qui avaient déjà été effectuées à propos du dolmen voisin de San Sébastien II. Ainsi, ont été mis en évidence : le caractère de dépôt secondaire des restes humains incinérés et leur recouvrement volontaire par une couche de terre et de pierres, l'utilisation de la tombe au Néolithique final et sa réutilisation au Chalcolithi- que récent, la non-utilisation du couloir comme accès à la chambre lors des funérailles ainsi que la double utilisation du tumulus, selon les secteurs, à la fois comme lieu de dépôts d'offrandes isolées et comme lieu de dépôts funéraires avec restes osseux humains. A cette étude, fait suite une note brève sur la tombe circulaire de l'Amourié, située non loin du dolmen et type de tombe rarement rencontrée en Provence en dehors du département des Alpes- Maritimes.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.