Affordable Access

Le théâtre qu’on joue

Authors
Publisher
Éditions Jumonville
Publication Date
Disciplines
  • Literature
  • Political Science

Abstract

Le théâtre qu’on joue Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu André Dionne Lettres québécoises : la revue de l'actualité littéraire, n° 31, 1983, p. 47-49. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : http://id.erudit.org/iderudit/39970ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 09:28 « Le théâtre qu’on joue » Le théâtre qu'on joue par André Dionne Pâté chinois de Paule Marier et Michèle Poirier à la Licorne D'un pâté chinois à l'autre, ma mère ne variait jamais la recette — par amour, je ne sais pas — mais pourtant aujour- d'hui j'en mange des différents — par amour, certainement par besoin aussi. Dans ce pâté chinois, l'on retrouve ce mélange simple, primaire et essentiel qui nous entoure d'exotismes et de ra- cines, qui nous rend comme des étran- gers face à nous-mêmes. Lili Lalonde re- cherche dans ce plat cette communica- tion qui nourrit chaque «je» en devenir. Gerry O'Tanguay se satisfait de son «égo» et la cuisine quotidienne l'ennuie au plus haut point. Réunir dans un même appartement, la punk et le disque-jocker-vedette-de-sa- quétainerie me semble d'une pertinence et d'une ingéniosité très «up to date». Le texte nous donne une sensibilité brute et brusque que seule une remise en ques- tion fondamentale peu

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.