Affordable Access

Publisher Website

Pharmacocinetique tissulaire de la ceftriaxone

Authors
Journal
Médecine et Maladies Infectieuses
0399-077X
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
19
Identifiers
DOI: 10.1016/s0399-077x(89)80181-7
Keywords
  • Ceftriaxone
  • Diffusion Tissulaire
  • Endocardite Expérimentale
  • Ceftriaxone
  • Tissue Penetration
  • Experimental Endocarditis
Disciplines
  • Biology
  • Medicine

Abstract

Résumé La ceftriaxone est une céphalosporine de troisième génération, originale par sa longue demi-vie plasmatique d'élimination (8 heures chez l'homme) et par une forte liaison à l'albumine plasmatique, concentration dépendante. Plusieurs études expérimentales de diffusion dans le liquide interstitiel (phlyctène, chambre sous-cutanée), comparant la ceftriaxone à une autre céphalosporine de troisième génération à courte demi-vie, rapportent une meilleure diffusion de la ceftriaxone à la fois en terme de concentration maximale et en terme d'aire sous la courbe (ASC). Les concentrations obtenues dans les différents liquides de l'organisme (ascite, épanchement pleural, crachat) sont largement supérieures à la CMI des germes sensibles. La diffusion dans le LCR est satisfaisante. Elle est favorisée par l'inflammation méningée et les concentrations obtenues sont de plusieurs dizaines de fois supérieures à la CMI des germes très sensibles (pneumocoque, Haemophilus, méningocoque). Le rôle des propriétés pharmacocinétiques dans l'efficacité thérapeutique et l'importance de la relation concentration-effet ont été étudiés expérimentalement dans le modèle d'endocardite à E. coli chez le lapin. La ceftriaxone est plus efficace que le cefmenoxime, de demi-vie plus courte, donné à la même dose de 15 mg/kg/12h pendant 4 jours. L'effet de la ceftriaxone demeure inchangé quand elle est donnée sous forme d'une injection unique quotidienne de 30 mg/kg, tandis que dans ces conditions d'administration, l'effet du cefmenoxime disparait complètement. La longue demi-vie de la ceftriaxone permet le maintien prolongé de concentrations sériques élevées, expliquant sa plus grande efficacité. Ces concentrations de ceftriaxone dans les végétations sont correlées de façon linéaire d'une part avec le titre bactérien, d'autre part avec les concentrations sériques d'antibiotique mesurées au même instant. Les concentrations sériques sont prédictives de l'effet thérapeutique observé, mais elles sont elles-mêmes un témoin des autres paramètres pharmacocinétiques, notamment l'ASC qui conditionne le temps pendant lequel les taux de ceftriaxone restent élevés et préviennent la repousse bactérienne. Ainsi, la forte liaison protéique de la ceftriaxone ne nuit ni à sa diffusion, ni à son efficacité. L'existence d'une longue demi-vie permet un espacement des doses, sans altérer l'effet thérapeutique, à condition que la dose unitaire soit suffisante.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

Pharmacocinétique et diffusion tissulaire de la ce...

on La Revue de Médecine Interne Jan 01, 1985

Pharmacocinetique clinique de la ceftriaxone

on Médecine et Maladies Infectieu... Jan 01, 1989

Renouvellement de la taurine tissulaire chez le ra...

on Biochimica et Biophysica Acta... Jan 01, 1965
More articles like this..