Affordable Access

Publisher Website

185 Décollements de rétine rhegmatogènes dégénératifs de l’enfant

Authors
Journal
Journal Français d Ophtalmologie
0181-5512
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
31
Identifiers
DOI: 10.1016/s0181-5512(08)70782-4
Disciplines
  • Medicine

Abstract

Introduction Les décollements de rétine dégénératifs (myopie, Stickler, Marfan) représentent, après les traumatismes, la deuxième étiologie de décollements de rétine rhegmatogènes chez l’enfant. Cette étude a pour objectifs de définir leurs caractéristiques ainsi que d’évaluer leurs pronostics anatomique et fonctionnel. Matériels et Méthodes Étude rétrospective incluant 18 enfants (22 yeux) opérés de décollement de rétine rhegmatogène compliquant une myopie forte isolée ou s’inscrivant dans le cadre d’un syndrome de dégénérescence vitréo-rétinienne. Les paramètres étudiés ont été l’âge, le sexe, les caractéristiques du décollement de rétine, la technique chirurgicale, la durée du suivi post-opératoire et les résultats anatomique et fonctionnel. Résultats Dix-huit patients (8 myopes forts, 6 Stickler, 1 Wagner, 2 Marfan et 1 Donnai Barrow) âgés en moyenne de 10,3 ans et avec une prépondérance masculine, ont été opérés de décollement de rétine rhegmatogène dégénératif. Ces derniers se caractérisent essentiellement par un taux élevé de bilatéralité (61,1 %), par la présence de déhiscences multiples (50 %), de déchirure géante (18 %) et d’un vitré non décollé (59 %). Une chirurgie par voie externe a été réalisée dans 59 % des cas. Au terme d’un suivi moyen de 27 mois, on notait une ré-application de la rétine dans 90,9 % des cas et une acuité visuelle ≥ 1/10 dans 68,2 % des cas. Sept patients ont nécessité une reprise chirurgicale. Discussion Cette étude individualise les décollements de rétine dégénératifs de l’enfant ; aussi nous déterminerons leurs particularités en terme de présentation clinique et de pronostic par rapport à l’ensemble des décollements de rétine rhegmatogènes de l’enfant en se fondant sur les résultats de plusieurs séries internationales. Conclusion Tout décollement de rétine rhegmatogène de l’enfant survenant en dehors d’un contexte traumatique, doit faire suspecter l’existence d’une dégénérescence vitréo-rétinienne prédisposante qui s’accompagne d’un taux élevé de bilatéralité.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.