Affordable Access

Publisher Website

Yves Roy, Autorité politique et liberté, VLB Éditeur, collection « Enjeux philosophiques », Montréal, 1988, 255 p.

Authors
Journal
Philosophiques
0316-2923
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
16
Issue
2
Identifiers
DOI: 10.7202/027089ar
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Yves Roy, Autorité politique et liberté, VLB Éditeur, collection « Enjeux philosophiques », Montréal, 1988, 255 p. Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu par Benoit Mercier Philosophiques, vol. 16, n° 2, 1989, p. 407-410. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/027089ar DOI: 10.7202/027089ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 14 February 2014 07:49 Ouvrage recensé : Yves Roy, Autorité politique et liberté, VLB Éditeur, collection « Enjeux philosophiques », Montréal, 1988, 255 p. COMPTES RENDUS 407 YVES ROY, Autorité politique et liberté, VLB Éditeur, collection «Enjeux philosophiques», Montréal, 1988, 255 p. par Benoit Mercier L'ouvrage de Yves Roy se donne comme objectif de formuler une théorie de l'autorité politique qui éviterait l'arbitraire des principes politiques que l'on retrouve dans la plupart des théories traitant de ce sujet. La mise en place d'une telle théorie exige selon l'auteur le traitement de deux problèmes fondamentaux : d'une part, celui de la légitimité politique et, par voie de conséquence, des fondements et de l'ampleur du pouvoir de commander des dirigeants et, d'autre part, celui de l'obligation politique et donc des sources et de l'étendue des devoirs qu'on

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.