Affordable Access

An anthropology of "avian flu": beyond the nature/culture divide

Authors
Publisher
McGill University
Publication Date
Keywords
  • Anthropology - Medical And Forensic
Disciplines
  • Biology
  • Ecology
  • Law
  • Medicine
  • Political Science

Abstract

Depuis son apparition en 2003, la grippe aviaire (AG) a été très « féconde », reliant de façon caractéristique des éléments variés, comme des organisations internationales œuvrant dans le domaine de la santé et des fermiers locaux, les gouvernements et les virus de la grippe aviaire, des experts des milieux naturels et le personnel de la santé publique, des organismes de législation agroalimentaire et des écologistes, des ornithologues et l'aviculture; les citoyens et, bien entendu, la volaille. Pour l'anthropologue de la pensée, le phénomène de la grippe aviaire est particulièrement intéressant car il ne peut être décrit à l'aide des concepts de 'nature' et 'culture' qui ont traditionnellement régi les rapports Homme-Nature. La grippe aviaire, est-elle nature ou culture, animale ou humaine, un mélange des deux domaines, ou bien quelque chose d'entièrement différent ? La grippe aviaire entraîne non seulement le développement de nouveaux cadres conceptuels, mais donne naissance par ailleurs à des réalités émergeant de ces cadres. Notre projet de recherche consiste à documenter l'émergence d'une forme à travers l'étude de la grippe aviaire en trois sites différents : 1) des fermes avicoles dans la vallée du Fraser en Colombie Britannique, 2) le Département des Écosystèmes et de la Santé Publique de l'Université de Calgary, et 3) une école d'été sur l'éco-épidémiologie au Nouveau-Brunswick. Pour chaque site de terrain, nous examinons les nouvelles réalités, encore expérimentales et potentiellement éphémères, que la grippe aviaire a générées.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.