Affordable Access

Politique structurelle dans l'economie de marche. Lignes generales de l'intervention de M. Etienne Davignon a l'occasion de la reunion annuelle du Bund der Deutschen Industrie. Berlin, 22 mai 1978 = Structural policy in market economies. General outline of speech by Mr. Etienne Davignon [Commissioner for industrial affairs] at the annual reunion of the Bund der Deutschen Industrie. Berlin, 22 May 1978

Authors
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

untitled EMBARGO 22 mai 1978 a 16 h. POLITIQUE STRUCTURELLE DANS L1 ECONOMIE DEMARCHE LIGNES GENERALES DE L1 INTERVENTION DE M. ETIENNE DAVIGNON A L'OCCASION DE LA REUNION ANNUELLE DU BUND DER DEUTSCHEN INDUSTRIE LE 22 MAI 1978 A BERLIN. 1. Le cadre economique a ete profondement modifie par l'effondrement du systeme monetaire de Bretton Woods, !'aggravation de la question des matieres premieres, l'insistance des pays en cours d'industrialisation dans le tiers monde a recla~er un amenagement des relations economiques rnondiales et !'importance croissante des questions d'environnement dans les pays iridustrialises~~ Ce changement a· place la Communaute dans de nombreux domaines devant l'epreu ve de verite. Si, au cours des annees qui ont precede 19 73 et qui ont connu une croissance superieure a la moyenne, !'integration des economies nationales et le processus d'adapta- tion qu' elle necessitait ont rencontre relativement peu de difficultes, ce n'est plus le cas depuis deux ans environ. Dans la mesure ou des secteurs economiques entiers se posent la question de la survie, on recherche de plus en plus a revenir a l'espace ec.onomique national. En !'occurrence, on peut constater deux reactions egal~ment lourdes de menaces pour la Com- munaute : d'une part, le desir de vastes mesures de protection commerciales qui peuvent etre prejudiciables aux interets vitaux. de la Communaute en tant que plus grand p~rtenaire commercial mondial ; d'autre part, les inter- ventions des gouvernements membr~s sous la forme d'aides ou de mesures de protection administratives qui remettent en cause l'unite du marche com- mun et qui faussent la concurrence. • 2. Dans cette situation, le premier souci est de preserver le degre d'integratior. deja atteint. Neanmoins, la Communaute doit reagir politiquement a des ' . phenomenes qui remettent en cause le consensus politique fondamental. P~ur ce faire, i1 ne suffit pas de'rappeler a .l'ordre ceux qui enfreignen

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.