Affordable Access

Etude ethnologique des prières des pèlerins consignées à Trsat

Authors
Publisher
Catholic Faculty of Theology, University of Zagreb; [email protected]
Publication Date

Abstract

L'auteur analyse les prières des pèlerins consignées à Trsat, un haut-lieu de pèlerinage de la région de Rijeka au nord du littoral croate de l'Adriatique dans la période entre le 3 août et le 22 novembre 1987. L'analyse est faite du point de vue ethnologique en respectant quelques pensées théoriques et méthodiques de ladite discipline exposées dans l'introduction. Une bonne partie de l'étude est consacrée à l'explication des procédés méthodiques. Les prières sont analysées selon plusieurs aspects dont les plus détaillés sont l'analyse des types des prières et de leurs thèmes par rapport au type et par rapport au bénéficiaire de la prière, l'analyse des bénéficiaires, de ta dénomintion de Marie et des verbes désignant l'action de Marie, et, enfin, l'analyse de la manière de s'adresser à Marie. Toutes les analyses statistiques sont accompagnées des citations des prières. L'auteur conclut que les prières sont en principe très générales, à savoir elles laissent apparaître peu de détails de l'existence des pèlerins. Quant à la conception des pèlerins de leur place dans le monde et de leur relation envers les personnages célestes l'auteur propose que les pèlerins se montrent dépendants de la grâce divine et qu'ils voient Marie comme l'accomagnatrice indispensable de leur vie. Ils ne pensent pas qu'il faut inciter Marie à l'action, ils croient en sa miséricorde, son omniprésence et son omnipotence. Elle n'est pas seulement l'intercesseuse des hommes auprès de Dieu - dans la majorité des cas elle est censée avoir les mêmes pouvoirs que Dieu. Les prières aussi révèlent le repliement des croyants sur eux-mêmes et sur les membres de leur famille la plus proche. Ce réslutat est peut-être lié à l'isolement de l'homme moderne et au fait que son groupe de référence est la famille. Finalement, la comparaison systématique des prières consignées à Trsat avec celle consignées à Thierenbach en Alsace, permet la conclusion que bien qu'il n'y ait pas une différence fondamentale entre les thèmes des prières on peut déceler néanmoins quelques différences culturelles dans l'expression de la piété populaire envers Marie dans les deux sanctuaires.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.