Affordable Access

Souvenirs d’en France

Authors
Publisher
Cahiers de théâtre Jeu inc.
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Souvenirs d’en France Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Paul Lefebvre Jeu : revue de théâtre, n° 24, (3) 1982, p. 43-55. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/29469ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 15 February 2014 09:47 « Souvenirs d’en France » situations / sociétés / sig nés souvenirs d'en france au pays du discours Je n'avais jamais vu le feu mais j'en connaissais bien la boucane: Voies de la création théâtrale, ouvrages de Bernard Dort, chroniques de Guy Dumur dans le Nouvel Obs. (et j'en passe). Le métathéâtre français — particulièrement par le biais du discours — est abondant et on peut se tenir au courant de ce qui se passe là-bas sans bouger de son fauteuil montréalais. Mais ce discours génère continuellement la même inquiétude. Ses points de vue, ses interrogations nous sont étrangers; l'habituel, le connu, l'évident, bref ce qui est tu, ne recèlerait-il pas des présupposés, des clefs qui nous permettraient de saisir les enjeux de ces oeuvres décrites ou analysées? Et comment dé-lire les textes critiques venant d'un pays où l'on juge les intellectuels et les artistes sur la date à laquelle ils ont déchiré leur carte du P.C.? Évidemment, derrière cette inquiétude, l'utopie gênante de vo

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.