Affordable Access

Publisher Website

Blaut, James M. (1987) The National Question. Decolonizing the Theory of Nationalism. Londres, Zed Books, 232 p.

Authors
Journal
Cahiers de géographie du Québec
0007-9766
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
34
Issue
91
Identifiers
DOI: 10.7202/022087ar
Disciplines
  • Geography
  • Political Science

Abstract

Blaut, James M. (1987) The National Question. Decolonizing the Theory of Nationalism. Londres, Zed Books, 232 p. Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu par Gilles Sénécal Cahiers de géographie du Québec, vol. 34, n° 91, 1990, p. 102-103. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/022087ar DOI: 10.7202/022087ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 14 February 2014 05:50 Ouvrage recensé : Blaut, James M. (1987) The National Question. Decolonizing the Theory of Nationalism. Londres, Zed Books, 232 p. 102 CAHIERS DE GÉOGRAPHIE DU QUÉBEC, Vol. 34, no 91, avril 1990 The NATIONAL Question DECOLONISING THETHEORYOF NATIONALISM wtth a Foftwwd by JUAN MARI BRAS <S> BLAUT, James M. (1987) The National Question. Decolonizing the Theory of Nationalism. Londres, Zed Books Ltd, 232 p. La théorie marxiste a rencontré, dès ses débuts, une difficulté certaine à rendre compte des mouvements des nationalités et de décolonisation. Le colonialisme serait-il un mal nécessaire, comme le croyaient Marx et Lénine, puisqu'il permet aux espaces colonisés d'accéder à des stades de développement et de production supérieurs? Qui voudrait aujourd'hui réduire le nationalisme des communautés dominées et san

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.