Affordable Access

Des déclarations sur… l’américanité québécoise. Joseph Yvon Thériault, Critique de l’américanité. Mémoire et démocratie au Québec, Montréal, Québec-Amérique, coll. « Débats », 2002, 374 p.

Authors
Publisher
Les Éditions l'Interligne
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Des déclarations sur… l’américanité québécoise / Joseph Yvon Thériault, Critique de l’américanité. Mémoire et démocratie au Québec, Montréal, Québec-Amérique, coll. « Débats », 2002, 374 p. Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu par Guy Warin Liaison, n° 117, 2002-2003, p. 60. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : http://id.erudit.org/iderudit/41299ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 10:27 « Des déclarations sur… l’américanité québécoise » Ouvrage recensé : Joseph Yvon Thériault, Critique de l’américanité. Mémoire et démocratie au Québec, Montréal, Québec-Amérique, coll. « Débats », 2002, 374 p. CRITIQUE DE L'AMÉRICANITÉ Mémoire el démocratie au Québec i lH«t YMM M M i (J**ÉH U4EKIQUI Mémoire el démocratie au Québec i lH«t YMM M M i (J**ÉH U4EKIQUI Joseph Yvon Thériault, Critique de l'américanité. Mémoire et démocratie au Québec, Montréal, Québec-Amérique, coll. «Débats», 2002, 374 p. 6 0 Des déclarations sur... l'américanité québécoise Guy War in L 'Occ iden t abondai t en minutes de silence après les attentats du fameux 11 septembre 2001. Peut- être inspiré par le grand instant de recueillement européen, l'académicien français Jean d'Ormesson adressa, par l'entremise du Ligaro, u

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.