Affordable Access

Existence et unicité des solutions du problème de Cauchy pour un fluide relativiste conducteur de la chaleur

Authors
Publication Date
Disciplines
  • Mathematics

Abstract

Existence et unicité des solutions du problème de Cauchy pour un fluide relativiste conducteur de la chaleur ANNALES DE L’I. H. P., SECTION A SEBASTIANO GIAMBÒ Existence et unicité des solutions du problème de Cauchy pour un fluide relativiste conducteur de la chaleur Annales de l’I. H. P., section A, tome 27, no 2 (1977), p. 185-192. <http://www.numdam.org/item?id=AIHPA_1977__27_2_185_0> © Gauthier-Villars, 1977, tous droits réservés. L’accès aux archives de la revue « Annales de l’I. H. P., section A », implique l’accord avec les conditions générales d’utilisation (http://www. numdam.org/legal.php). Toute utilisation commerciale ou impression systé- matique est constitutive d’une infraction pénale. Toute copie ou impression de ce fichier doit contenir la présente mention de copyright. Article numérisé dans le cadre du programme Numérisation de documents anciens mathématiques http://www.numdam.org/ 185 Existence et unicité des solutions du problème de Cauchy pour un fluide relativiste conducteur de la chaleur Sebastiano GIAMBÒ Istituto di Matematica, Università degli Studi, Messina Ann. Inst. Henri Poincaré, Vol. XXVII, n° 2, 1977, Section A : Physique théorique. SUMMARY. - We prove the existence and unicity of the Cauchy problem, in a certain Gevrey class, for the evolution system of a relativistic fluid heat-conducting in the Landau-Lifchitz and G. Carini scheme. RÉSUMÉ. - On établit l’existence et l’unicité du problème de Cauchy, dans une certaine classe de Gevrey, pour le système d’évolution d’un fluide relativiste conducteur de la chaleur dans le schéma de Landau-Lifchitz et G. Carini. 1. INTRODUCTION Dans un récent travail [1], on a étudié la propagation des ondes pour un fluide relativiste conducteur de la chaleur dans le schéma de Landau- Lifchitz [2] et G. Carini [3] associé avec une équation de conduction de la chaleur proposée par G. Boillat [4]. Dans ce travail, nous montrerons que le système d’évolution considéré dans [1] est hyperbolique

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.