Affordable Access

Publisher Website

Évolution de l'environnement en Anatolie de 20 000 à 6 000 BP.

Authors
Publisher
PERSEE
Publication Date
Volume
23
Issue
2
Identifiers
DOI: 10.3406/paleo.1997.4649
Keywords
  • Anatolia
  • Last Glacial Maximum
  • Late Glacial
  • Holocene
  • Environment
  • Anatolie
  • Pléniglaciaire
  • Tardiglaciaire
  • Holocène
  • Environnement

Abstract

La variété des caractères climatiques et floristiques de l'Anatolie permet l'étude de l'évolution de l'environnement pendant le Pléistocène et l'Holocène. Si l'étude des anciens glaciers et de la limite des neiges informe sur les bilans saisonniers des précipitations et de l'ensoleillement, l'âge de l'avancée maximum des glaciers de vallée reste à établir. Le bilan des connaissances sur l'évolution de l'environnement présenté ici repose sur deux familles d'archives : les variations de niveau et de salinité des lacs anatoliens, et les enregistrements polliniques. Au pléniglaciaire, le paysage anatolien se caractérise par une steppe aride, avec quelques refuges arborés dans les montagnes du nord-est et du sud-ouest. Les lacs étant à leur plus haut niveau pendant cette période, la combinaison d'une couverture forestière très réduite et de bilans hydrologiques positifs suggère que le froid a engendré une forte réduction de l'evaporation de la surface des lacs. Vers 17 000 BP, avant le réchauffement climatique, la plupart des lacs sont asséchés ou ont connu une régression majeure. Au tardiglaciaire, une transgression lacustre semble avoir été générale. Des différences régionales significatives apparaissent dans la vitesse et l'importance de la réponse de la végétation au réchauffement. L'expansion forestière a été la plus précoce dans les montagnes pontiques et en Anatolie du sud-ouest, alors qu'elle a été plus longue et plus lente en Anatolie intérieure et orientale où le maximum arboré n 'est atteint que vers 6 000 BP (conv. BP). Elle s'interrompt pendant une phase froide et sèche comparable au Dryas récent. La caractérisation de l'Holocène inférieur reste encore délicate. Entre 20 et 6 000 BP, en Anatolie, les changements des conditions naturelles ont influencé les sociétés humaines par leurs impacts sur les ressources, sur la dynamique des populations et des activités humaines.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

Variabilité naturelle des environnements terrestre...

on Comptes Rendus de l Académie d... Jan 01, 1999

Mobilisation et utilisation d'informations environ...

on Revue de géographie alpine Jan 01, 1992

Mobilisation et utilisation d'informations environ...

on Revue de géographie alpine Jan 01, 1992
More articles like this..