Affordable Access

CD81: une tétraspanine impliquée dans l’infection par Plasmodium

Authors
Publisher
SRMS: Société de la revue médecine/sciences
Publication Date
Disciplines
  • Medicine
  • Political Science

Abstract

CD81 : une tétraspanine impliquée dans l’infection par Plasmodium / CD81: a tetraspanin involved in Plasmodium infection Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Olivier Silvie, Dominique Mazier, Eric Rubinstein et Claude Boucheix M/S : médecine sciences, vol. 19, n° 2, 2003, p. 169-171. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/000686ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 13 February 2014 09:56 « CD81 : une tétraspanine impliquée dans l’infection par Plasmodium / CD81: a tetraspanin involved in Plasmodium infection » CD81 : une tétraspanine impliquée dans l’infection par Plasmodium Olivier Silvie, Eric Rubinstein, Claude Boucheix, Dominique Mazier > Le paludisme est dû à l’infection par un parasite du genre Plasmodium, apparte- nant au phylum des Apicomplexa. Plasmodium falciparum est la principale espèce pathogène pour l’homme, respon- sable de 300 à 500 millions de cas de paludisme et de 1 à 3 millions de morts par an, essentiellement en Afrique sub- saharienne. Chez l’hôte vertébré, le cycle de Plasmodium passe par deux stades invasifs successifs, les stades sporozoïte et mérozoïte, qui infectent respective- ment les hépatocytes et les érythrocytes (Figure 1). Les sporozoïtes, transmis à l’hôte lors d’une piq

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.