Affordable Access

Publisher Website

Un réseau capable de lire les codes temporels dans la discrimination olfactive chez l'insecte

Authors
Journal
Comptes Rendus de l Académie des Sciences - Series III - Sciences de la Vie
0764-4469
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
322
Issue
9
Identifiers
DOI: 10.1016/s0764-4469(00)80031-1
Keywords
  • Odour
  • Mushroom Bodies
  • Kenyon Cells
  • Inhibition
  • Odeur
  • Corps Pédonculés
  • Cellules De Kenyon

Abstract

Résumé Des travaux récents sur le système olfactif de l'insecte ont montré que le corps pédonculé (l'un de ses principaux composants) est impliqué dans la discrimination fine des odeurs et que l'organisation temporelle des décharges y joue un rôle fondamental. Nous proposons ici un modèle de réseau capable de décoder les motifs temporels caractéristiques d'une odeur. Ce modèle est basé sur trois propriétés que l'on retrouve dans le corps pédonculé des insectes couramment étudiés : a) des projections inhibitrices à effet prolongé, suivi d'un rebond qui peut faciliter la genèse de potentiels d'action, b) une certaine plasticité synaptique qui permet à ce réseau la reconnaissance ultérieure d'un motif temporel donné ; c) avant tout, une large interconnexion, qui permet à ce réseau de reconnaître une gamme continue d'intervalles. Ce modèle semble donc adapté à la détection de combinaisons de motifs temporels dans les dendrites des cellules de Kenyon. Le corps pédonculé étant un centre d'intégration multimodalitaire, ce modèle pourrait également être appliqué à la détection d'un contexte sensorielparticulier, mettant en jeu non seulement des informations olfactives mais d'autres aussi, du domaine visuel ou d'autres modalités.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.