Affordable Access

Vers un renouveau de la physiocratie

Authors
Publication Date
Disciplines
  • Biology
  • Economics
  • Mathematics
  • Political Science
  • Social Sciences

Abstract

Vers un renouveau de la physiocratie JOURNAL DE LA SOCIÉTÉ STATISTIQUE DE PARIS RAYMOND DELATOUCHE Vers un renouveau de la physiocratie Journal de la société statistique de Paris, tome 117 (1976), p. 47-53. <http://www.numdam.org/item?id=JSFS_1976__117__47_0> © Société de statistique de Paris, 1976, tous droits réservés. L’accès aux archives de la revue « Journal de la société statistique de Paris » (http://publications-sfds.math.cnrs.fr/index.php/J-SFdS)implique l’accord avec les conditions générales d’utilisation (http://www.numdam.org/legal.php). Toute uti- lisation commerciale ou impression systématique est constitutive d’une infrac- tion pénale. Toute copie ou impression de ce fichier doit contenir la pré- sente mention de copyright. Article numérisé dans le cadre du programme Numérisation de documents anciens mathématiques http://www.numdam.org/ IV TRIBUNE LIBRE 1. Le Conseil permanent des physiocrates de France, l'Association du bicentenaire, a lu pour vous dans la revue de l'Union nationale des réviseurs agricoles. VERS UN RENOUVEAU DE LA PHYSIOCRATIE Le deuxième centenaire de la mort de François Quesnay, décédé à Versailles le 16 décembre 1774, a remis en mémoire le père de la physiocratie, cette doctrine aussi hono- rable pour l'agriculture qu'économiquement discréditée. On se souvient du théorème qui la fonde : de toutes les activités humaines, seule l'agriculture est « productive »; toutes les autres sont « stériles ». Par le « produit net » qu'elle dégage, l'agriculture est la source directe ou indirecte de toute richesse, l'assise de la prospé- rité. De cette proposition sont déduites une théorie et une politique économiques. Quesnay avait été conduit à cette opinion par l'analogie biologique dont, depuis Aristote, la fécondité en sciences sociales n'est plus à démontrer. Médecin et philosophe, issu d'une lignée de laboureurs de la région de Montfort-l'Amaury, resté agriculteur d'esprit et de pratique, gravissant par son trava

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.