Affordable Access

Recherches systématiques sur le mécanisme de fonctionnement des compteurs de particules dont les électrodes sont deux cylindres coaxiaux

Authors
Publication Date
Disciplines
  • Mathematics

Abstract

Recherches systématiques sur le mécanisme de fonctionnement des compteurs de particules dont les électrodes sont deux cylindres coaxiaux ANNALES DE LA FACULTÉ DES SCIENCES DE TOULOUSE VINCENT BOGUI Recherches systématiques sur le mécanisme de fonctionnement des compteurs de particules dont les électrodes sont deux cylindres coaxiaux Annales de la faculté des sciences de Toulouse 4e série, tome 30 (1966), p. 13-69. <http://www.numdam.org/item?id=AFST_1966_4_30__13_0> © Université Paul Sabatier, 1966, tous droits réservés. L’accès aux archives de la revue « Annales de la faculté des sciences de Toulouse » (http://picard.ups-tlse.fr/∼annales/), implique l’accord avec les conditions générales d’utili- sation (http://www.numdam.org/legal.php). Toute utilisation commerciale ou impression sys- tématique est constitutive d’une infraction pénale. Toute copie ou impression de ce fi- chier doit contenir la présente mention de copyright. Article numérisé dans le cadre du programme Numérisation de documents anciens mathématiques http://www.numdam.org/ Recherches systématiques sur le mécanisme de fonctionnement des compteurs de particules dont les électrodes sont deux cylindres coaxiaux par Vincent BOGUI (1) Centre de Physique Atomique et Nucléaire Faculté des Sciences, Toulouse Résumé. - On a mis en évidence un certain nombre de propriétés des décharges de TOWNSEND ou semi-autonomes qui, jusqu’à présent, étaient passées inaperçues ou n’avaient pas été expliquées. Les trois zones carac- téristiques de fonctionnement (proportionnalité limitée, résolution, décharges semi-autonomes) peuvent .être définies de façon aussi rationnelle par la variation des hauteurs des impulsions recueillies sur l’anode, que par celle de la vitesse de propagation de la décharge le long du fil. La zone de proportionnalité limitée est la zone de fonctionnement des remplissages de vapeur pure; la hauteur moyenne des impulsions y est une fonction parabolique de la surtension (V - Vd), Vd étant le seuil de ce

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.