Affordable Access

The genetic dissection of mycobacterial infection

Authors
Publisher
McGill University
Publication Date
Keywords
  • Biology - Genetics
Disciplines
  • Biology

Abstract

La réponse de l'hôte aux infections par des mycobactéries est hautement variable.Des facteurs de l'hôte et de la bactérie ont un rôle à jouer dans cette variabilitébien qu'on ne sache pas si ces facteurs agissent indépendamment ou si le résultatde l'infection découle d'un effet combiné de l'hôte et du pathogène. Pour répondreà cette question, la présente thèse a évalué l'impact de facteurs de l'hôte et dupathogène sous contrôle génétique à l'aide d'un modèle murin d'infection. Unpanel de souches de souris congéniques recombinantes (CR) et leurs progéniteursconsanguins A/J et C57BL/6J furent infectés avec du Mycobacterium tuberculosisvirulent ou les souches atténuées M. bovis Bacille Calmette Guérin (BCG) Russieet Pasteur. Un effet combiné de l'hôte et du pathogène sur le déroulement del'infection mycobactérienne fut observé autant aux niveaux phénotypiques quegénétiques. Chez les souches A/J et C57BL/6J, des facteurs associés aupathogène ont eu un impact majeur sur les phénotypes biologiques (réplication auniveau du poumon, histopathologie pulmonaire) de même que sur les phénotypesmécanistes (transcription de Ifng, Il12b, Il4 et de gènes de chimiokines dans lepoumon), alors que le fond génétique modulait la magnitude de ces réponses. Auniveau génétique, une analyse comparative des comptes pulmonaires et spléniquesde BCG Russie et BCG Pasteur chez les souches CR a révélé que l'infection pardes mycobactéries est sous le contrôle d'effets génétiques génériques de mêmeque spécifiques à la souche. Dans la rate, un locus sur le chromosome 1 qui nepouvait être discriminé de Nramp1 a contrôlé l'infection précoce par BCG Pasteuret l'infection précoce et tardive par BCG Russie. Dans la phase tardived'infection, des locus influençant les comptes de BCG Russie mais non de BCGPasteur ont été identifiés sur le chromosome 13 pour la rate et sur le chromosome11 pour la rate et le poumon. L'infection par M. tuberculosis était également souscontrôle génétique distinct chez les souches CR, ce qui démontre à nouveau que lecontrôle génétique d'infections mycobactériennes est adapté à la souche demycobactérie qui infecte. Un important effet génétique détecté sur lechromosome 10 fut lié à une mortalité précoce suite à une infection par M.tuberculosis. Une analyse conditionnelle à ce locus a identifié un ensemble d'éléments de contrôle génétique sur les chromosomes 2, 4 et 13. Globalement,ces études relèvent la forte spécificité de la réponse de l'hôte au pathogène quiinfecte.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.