Affordable Access

L’essai au Québec. De la fin de Deuxième Guerre à la crise d’Octobre

Authors
Publisher
Les Publications Québec français
Publication Date
Disciplines
  • Literature
  • Political Science

Abstract

L’essai au Québec. De la fin de Deuxième Guerre à la crise d’Octobre Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Yolaine Tremblay Québec français, n° 144, 2007, p. 47-51. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/47545ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 02:22 « L’essai au Québec. De la fin de Deuxième Guerre à la crise d’Octobre » La littérature québécoise LITTÉRATURE L'essai au Québec. De la fin de la Deuxième Guerre à la crise d'Octobre 1940-1970 YOLAINE TREMBLAY* Aces deux dates, 1945 et 1970 - qui marquent les limites de cet article - sont attachés deux événements historiques incontournables : la fin de la Deuxième Guerre mondiale et la crise d'Octobre. Entre ces deux dates, nous avons rejoint la modernité et avons défini une identité propre qui ne sera plus remise en question ; sans renier notre héritage, nous avons tourné nos regards vers l'avenir. La littérature a balisé ce chemin, et plus singulièrement l'essai, espace de réflexion, lieu d'appropriation du réel. Le Québec de 1945, l'Institution littéraire et l'essai Le Québec de l'après-guerre n'est plus celui qu'ont décrit Bonheur d'occasion de Gabrielle Roy, Les demi- civilisés de Jean-Charles Harvey ou Le Survenant de Germa

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.