Affordable Access

L’observateur empêché. Claire Savoie, Déjà, Circa, Montréal. 24 mars 21 avril 2001

Authors
Publisher
Revue d'art contemporain ETC
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

L’observateur empêché / Claire Savoie, Déjà, Circa, Montréal. 24 mars 21 avril 2001 Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu par Bernard Lamarche ETC, n° 55, 2001, p. 36-38. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : http://id.erudit.org/iderudit/35418ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 06:46 « L’observateur empêché » Ouvrage recensé : Claire Savoie, Déjà, Circa, Montréal. 24 mars 21 avril 2001 Claire Savoie, Déjà, 2001 Installation audio-vidéo. Photos: Guy L'Heureux. • ' : • Montréal L'OBSERVATEUR EMPÊCHÉ C l a i r e S a v o i e , D é j à , C i r c a , M o n t r é a l . 24 m a r s 2 1 a v r i l 2 0 0 1 lus que ceux du spectateur, du re- gardant, du promeneur ou du flâ- neur, ce sont les habits de l'observa- teur que Claire Savoie semble vou- loir nous faire porter dans la mesure où, dans ses œuvres, elle questionne les conditions à partir desquelles celui qui regarde se sent appelé à mener une expérience perceptuelle. Dans Quelque chose qu 'on croit pouvoir tenir dans la main, à la galerie Skol (2000), les lettres de chacun des mots d 'une phrase rendue opaque étaient égrainées par des voix diffusées dans une chambre cubique, dans laquelle le visiteur ne pouvait échapper au ver- tige d 'une nuée de fils

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.