Affordable Access

La Corvée : « Non, je n’écrirai pas sur Pierre et Margaret »

Authors
Publisher
Les Éditions l'Interligne
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

La Corvée : "non, je n’écrirai pas sur Pierre et Margaret" Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu Sylvain Racette Liaison, n° 29, 1983-1984, p. 57. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : http://id.erudit.org/iderudit/43833ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 11:43 « La Corvée : "non, je n’écrirai pas sur Pierre et Margaret" » scénographie que je qualifie d'amateure. Les décors et la salle étant au même niveau, certains spectateurs n'ont pu voir tout le spectacle s'étirant le cou à chaque instant comme des voyeurs. L 'u t i l i sat ion de prat icables aurai t donné un effet d'estrade de concert et à ce moment, le spectateur serait devenu plus impliqué dans la conven- tion qui se déroulait sous ses yeux. Les comédiens se retrouvaient à de nombreuses reprises dans le no i r ; autant dire que l'élément d'éclairage f lanchait. Par contre la musique composée par Daniel Cauchy pour les six chansons du spectacle était très efficace et par sa fraîcheur redonnait au spectacle un regain d'énergie. Le Cabano est un exemple à donner aux troupes débutant dans le milieu théâtral pour son courage, son dynamisme, son énergie et son ambi- t ion farouche de réussir à vivre du théâtre en Ontar io . Le spectacle destiné aux a

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.