Affordable Access

Publisher Website

Hyperacute intraventricular hemorrhage: detection and characterization, a comparison between 5 MRI sequences

Authors
Journal
Journal of Neuroradiology
0150-9861
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
34
Issue
1
Identifiers
DOI: 10.1016/j.neurad.2007.01.001
Keywords
  • Intraventricular Hemorrhage
  • Mr Imaging
  • Flair Sequence
  • Echo-Planar Imaging
  • Diffusion Weighted Imaging
  • Hémorragie Intraventriculaire
  • Irm
  • Séquence Flair
  • Imagerie Echoplanar
  • Imagerie De Diffusion
Disciplines
  • Medicine

Abstract

Résumé Le but de cette étude était d'évaluer les performances diagnostiques de l'IRM dans la détection précoce (six heures) de l'hémorragie intraventriculaire (HIV) et de décrire les critères séméiologiques d'IRM qui permettent son diagnostic. Vingt-deux patients avec hématome intracérébral ont été classés de façon indépendante et à l'aveugle comme présentant ou non une HIV par deux observateurs. Le scanner a été utilisé comme gold standard. La sensibilité, spécificité et évaluation intra- et interobservateur ont été déterminées. En séquence FLAIR, EPI-GRE-T2* et imagerie de diffusion à b1000, toutes les hémorragies intraventriculaires étaient détectées (sensibilité de 100 %). Un cas d'hémorragie intraventriculaire n'a pas été détecté par un lecteur en imagerie de diffusion à b0 (sensibilité de 88 %). En séquence T1, une hémorragie intraventriculaire n'était pas détectée par les deux lecteurs (sensibilité de 90 %). Trois formes d'hémorragie intraventriculaire étaient décrites : caillot, niveau hémorragique et sédiment globulaire. Dans les cas où un scanner était réalisé dans les trois heures suivant l'IRM, l'aspect de l'hématome était comparé. L'image de diffusion s'est avérée la plus proche de celle du scanner. En revanche, la séquence EPI-GRE-T2* sous-estimait notablement le volume de l'hématome.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.