Affordable Access

Publisher Website

La relativité historique de la réussite et de l’échec scolaires

Authors
Journal
Éducation et francophonie
0849-1089
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
39
Issue
1
Identifiers
DOI: 10.7202/1004329ar

Abstract

Partant des connaissances historiques disponibles sur la mise en place du cursus scolaire à partir de la fin du 15e siècle en Europe, nous en montrons les conséquences pédagogiques et les effets sur la caractérisation des élèves en termes de réussite et d’échec. L’organisation sérielle des apprentissages permet de saisir continuellement le degré d’avancement de chacun dans les apprentissages par rapport à l’avancement des autres. Du même coup, alors que les notions de réussite et d’échec n’expriment objectivement que ce rapport, elles deviennent des caractères considérés comme inhérents aux individus. Ainsi ces notions se révèlent-elles doublement relatives, d’une part parce qu’elles indiquent une relation, d’autre part parce qu’on peut voir en quoi elles résultent d’une organisation institutionnelle des apprentissages historiquement située.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

Du nouveau sur l'échec et la réussite scolaires

on Revue française de pédagogie Jan 01, 1999

Du nouveau sur l'échec et la réussite scolaires

on Revue française de pédagogie Jan 01, 1999

Note de synthèse [L'approche sociologique de la ré...

on Revue française de pédagogie Jan 01, 1982
More articles like this..